Professionnels
Pays

Lumière UV-C

LA TECHNOLOGIE À LA LUMIÈRE DE L’ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS

Grâce à ses propriétés désinfectantes, la lumière UV-C convient à une multitude de domaines. Ainsi, les lampes UV-C permettent de désinfecter l’eau, l’air et les surfaces. Si leur utilisation était jusqu’alors réservée à des secteurs limités, la demande a explosé dans le monde entier avec la pandémie de coronavirus. Apprenez-en plus sur les fonctionnalités uniques de cette technologie et découvrez pourquoi elle est maintenant sous le feu des projecteurs.

Lumière UV-C : Introduction et effets

Forme de radiation électromagnétique, la lumière a toujours une certaine longueur d’onde. Les rayons ultraviolets (ou UV) ont une longueur d’onde largement inférieure à la lumière visible : elle se situe entre 10 et 400 nanomètres selon le type de lumière UV. On distingue quatre catégories en fonction de la longueur d’onde :

  • Lumière UV-A : La longueur d’onde de la lumière UVA est comprise entre 315 et 400 nanomètres. Elle peut causer la fluorescence de certaines substances. Les lampes UV-A sont donc utilisées depuis longtemps dans l’industrie du spectacle, mais aussi par la police scientifique, notamment pour la détection des marques UV des billets de banque. Leur production est à la fois simple et abordable.
  • Lumière UV-B : La longueur d’onde de la lumière UV-B est comprise entre 280 et 315 nanomètres. Les lampes de cette catégorie sont surtout utilisées dans les cabines de bronzage car elles brunissent la peau chez l’homme.
  • Lumière UV-C : La lumière UV-C émet une longueur d’onde située entre 100 et 280 nanomètres. Elle présente une caractéristique unique : n’existant pas sur Terre du fait de son absorption dans l’atmosphère, elle tue les bactéries comme les virus et atteint son efficacité maximale contre les agents pathogènes à 265 nanomètres. La lumière UV-C cause des dommages considérables à l’ADN des micro-organismes, d’où son pouvoir de décontamination grâce à l’élimination des substances pathogènes correspondantes. Les lampes à vapeur de mercure sont aujourd’hui considérées comme la source de rayons UV-C la plus redoutable.
  • Lumière UV extrême : D’une longueur d’onde de 10 à 100 nanomètres, la lumière UV extrême est principalement utilisée dans l’industrie manufacturière, notamment pour la production de puces.

Le spectre électromagnétique

Lumière UV-C : Ses avantages pour la désinfection

La lumière UV-C, une solution écologique et efficace

Face aux autres méthodes de désinfection, la lumière UV-C présente de nombreux avantages :

  • La lumière UV-C ne nécessite aucun composant chimique ou toxique.
  • Les agents pathogènes ne résistent pas aux rayons UV-C.
  • La radiation détruit les agents pathogènes en quelques secondes seulement.
  • La durée réduite du traitement conserve toutes les propriétés des produits.
  • La lumière UV-C ne laisse aucun résidu et ne décolore pas les surfaces.
  • Elle ne produit pas d’ozone au-delà de 240 nanomètres.

Solution de désinfection propre, les rayons UV-C sont donc utilisés depuis plusieurs dizaines d’années dans des secteurs tels que la médecine ou la désinfection des emballages alimentaires (pots de yaourt, par exemple).

Docteur et enfant

LA DÉSINFECTION PAR LA LUMIÈRE

TECHNOLOGIE UV-C : UN VÉRITABLE ATOUT DANS LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS

Il y a encore quelques mois, les lampes UV-C étaient très peu employées. Elles étaient alors principalement utilisées en médecine, dans l’industrie alimentaire et pour le nettoyage des piscines, l’assainissement des aquariums et le traitement des eaux usées. Face à la pandémie de coronavirus, le recours à la lumière UV-C a explosé. Même dans les secteurs où l’utilisation des lampes UV-C était tout au mieux un marché de niche, la demande est à présent en plein essor.

La technologie UV-C pour la désinfection des hôpitaux et autres espaces

Voici quelques exemples illustrant le recours aux rayons UV-C en réponse à la crise sanitaire.

Hôpitaux

Hôpitaux

Les rayons UV-C désactivent les charges virales élevées de SARS-CoV-2 et les rendent inoffensives.* Les technologies utilisant la lumière UV-C afin de décontaminer rapidement les équipement médicaux dans les hôpitaux permettent de réduire considérablement le risque d’infection, par contamination croisée notamment.

Aviation

Aviation

Dans un avion, le risque d’infection est particulièrement élevé en raison des particules extrêmement fines circulant dans l’air (aérosols). La désinfection régulière de l’air permet de pallier ce risque.

Bureaux

Bureaux

Dans bien des secteurs, le télétravail n’est qu’une solution temporaire. Les rayons UV-C jouent un rôle important dans l’élimination du virus sur le lieu de travail. Outre la décontamination des surfaces, des lampes de désinfection de l’air sont essentielles afin de prévenir la propagation du coronavirus liée aux systèmes de climatisation.

Espaces publics

Espaces publics

Plus le nombre de personnes regroupées dans un même lieu est élevé, plus le risque d’infection est sévère. Les mains courantes des escalators ou encore les barres des caddies en sont deux exemples notoires. Les lampes UV-C seront utilisées dans tous les domaines possibles afin d’éviter la propagation du coronavirus par contact ou par voie aérienne.

* Ceci a été démontré récemment par une étude prometteuse menée par Adalbert Krawczyk et Christiane Heilingloh (faculté de médecine de l’université de Duisbourg et Essen) à la clinique d’infectiologie (directeur : Oliver Witzke) du centre médical universitaire d’Essen.

Les lampes UV-C de LEDVANCE

Plus que de la lumière

Lampes UV-C T8

Les ampoules UV-C T8

  • ne produisent pas d’ozone durant la désinfection,
  • sont compatibles avec le ballast électronique et l’alimentation conventionnelle ,
  • peuvent être montées sur un culot G13 standard,
  • affichent une durabilité supérieure de 20 % par rapport aux modèles concurrents équivalents (10 800 h/L70B50).

Les ampoules UV-C T8 sont disponibles en trois dimensions : 440 millimètres (15 watts / 25 watts), 900 millimètres (30 watts / 55 watts) et 1 200 millimètres (36 watts / 75 watts).

LINEAR HOUSING UVC SENSOR

Le Linear Housing UVC Sensor affiche

  • un kit de sécurité avec capteur infrarouge : délai de 30 secondes lors du démarrage, les lampes s’éteignent dès que des personnes sont détectées,
  • un ballast électronique longue durée intégré, compatible avec les lampes UV-C T8 de LEDVANCE,
  • un rayon de détection jusqu’à 150 m2 (selon la hauteur de l’installation),
  • un revêtement anti-UV sur le support, les vis et les pièces en plastique.

Le Linear Housing UVC Sensor est disponible en deux dimensions : 440 millimètres (18 watts) et 900 millimètres (33 watts).

Pourquoi opter pour les ampoules UV-C de LEDVANCE ?

L’un des deux leaders du secteur de la fabrication d’éclairages à l’échelle mondiale avec des bureaux dans plus de 50 pays et des centres R&D à Boston, Shenzhen et Garching/Munich

Leader des technologies de décharge basse pression depuis des décennies, plus de 50 brevets dans ce domaine à l’échelle internationale

Fabricant d’ampoules UV-C T8 éprouvé : l’usine LEDVANCE à Smolensk (Russie) produit en série des lampes UV-C depuis 2012

 

Un centre de recherche dédié à l’impact de la lumière sur la santé et le bien-être, technologie BIOLUX propriétaire récemment récompensée par l’organisme VDE

Normes intransigeantes en matière de qualité et de sécurité des produits (exemples : tous les sites sont certifiés ISO 9001 et 14001, les rapports d’organismes de certification tiers font partie intégrante de notre processus de qualification)

Lampes UV-C : utilisation adéquate et consignes de sécurité

Dangereux pour la peau et les yeux, les appareils de désinfection UV-C ne doivent pas être utilisés directement sur le corps. Certaines consignes de sécurités doivent donc être respectées lors de leur utilisation :

  • Les lampes UV-C doivent uniquement être dirigées vers la surface à désinfecter afin d´éviter toute radiation de la peau ou des yeux.
  • Les utilisateurs doivent être protégés de toute exposition à la lumière UV-C. Veillez à ce qu’aucune personne ne soit présente lors de son utilisation dans des pièces fermées.
  • Les lampes UV-C doivent être éteintes immédiatement après la désinfection.

Par ailleurs, les informations indiquées sur l’emballage et dans le manuel d’instructions joint doivent être respectées scrupuleusement.

Partager sur les réseaux sociaux